13

Quels sont les différents types de sèche-ongles ?

Autrefois réservé aux professionnels et aux instituts de beauté, le sèche-ongle s’insinue peu à peu dans la salle de bain pour compléter les outils des particuliers. Alors qu’il se démocratise, cet appareil s’impose comme un indispensable pour gagner du temps. Cet appareil se présente comme la solution à adopter lorsqu’il est urgent de faire sécher son vernis pour rapidement vaquer à ses activités.

Si le sèche-ongle est aujourd’hui devenu accessible, il s’est aussi diversifié pour donner le choix à ses utilisateurs. Mais quelles sont les différences entre les ventilateurs à ongles, les sèche-ongles LED, et les lampes UV ? Nous vous expliquons ce qui les singularise.

Le sèche-ongle ventilateur

Comme son nom l’indique, ce premier type de sèche-ongle s’inspire des traditionnels ventilateurs pour remplir sa mission. Fonctionnant généralement avec des piles, il souffle un air frais qui accélère le séchage du vernis. Le procédé prône un mode naturel, et ne comporte aucun risque pour les ongles ou la peau. Ce modèle est sans aucun doute le plus accessible, et il suffit de quelques minutes pour avoir à nouveau les mains libres.

La puissance du sèche-ongles ventilateur variera beaucoup en fonction du modèle. Retenez aussi qu’il existe des spécimens uniquement utilisables pour les mains, et d’autres plus grands qui permettent de sécher les orteils. Contrairement à une croyance répandue, il sera tout aussi efficace sur un vernis classique que sur un autre semi-permanent.

Le sèche-ongle LED

La lampe LED de manucure fait partie de ces outils que les professionnels recommandent pour leur efficacité et leur temps d’utilisation très rapide. La durée d’utilisation peut ainsi être personnalisée de 30 à 90 secondes, avec une fonction d’arrêt automatique, pour une puissance générale de 12w.

Son utilisation est simple, et le sèche-ongles LED traite aussi bien les vernis LED que les gels, y compris les faux ongles.

Le sèche-ongles UV

Les modèles intégrant la technologie UV ont une efficacité similaire aux sèche-ongles à LED. Notez cependant que leur durée d’utilisation est plus longue, et qu’il est nécessaire de changer ses ampoules au bout d’un certain temps. Ce petit inconvénient ne se pose toutefois qu’au bout de quelques mois d’un usage intensif. De ce fait, le sèche-ongles à UV se posent comme un choix économique, car il ne requiert pas d’autres entretiens spécifiques. Aussi, la faible intensité des rayons UV ne représente pas un danger pour la peau.

Quels sont les différents types de sèche-ongles ?
4 (80%) 4 votes